candidats SNJ carte 2015 d

Votez SNJ

Pour préserver notre statut, pour l’unité de la profession, pour défendre la liberté d’informer, pour accompagner l’évolution de nos métiers, pour promouvoir une information éthique et de qualité, pour combattre toutes les formes de précarité, votez SNJ.

Aux urnes, journalistes ! Comme tous les trois ans, la profession est appelée en 2015, dès le 24 avril, à renouveler ses représentants au sein de la Commission de la carte d’identité des journalistes professionnels (CCIJP). Voter, dans ce scrutin professionnel national unique en son genre, ce n’est pas seulement faire un geste citoyen, c’est d’abord et surtout défendre la carte de presse, un des socles fondateurs de notre profession.

Défendre la profession, son statut spécifique, cette carte de presse comme dénominateur commun à tous les journalistes professionnels, c’est aussi promouvoir la liberté d’informer, si chèrement payée parfois, jamais totalement acquise. Car, comme l’ont montré les événements tragiques de janvier à Charlie Hebdo, les ennemis de la liberté de la presse ne désarment jamais.

Rarement sans doute depuis très longtemps, la profession, sous le choc en ce début d’année, n’aura autant ressenti le besoin de se serrer les coudes. Et pas seulement dans une manif, le 11 janvier. Mais cet élan de l’après-Charlie ne doit pas éluder le fait que la profession attend toujours un texte de loi digne de ce nom assurant la protection des sources des journalistes, et notamment des lanceurs d’alerte.

Premier syndicat de journalistes dans les entreprises et à la commission de la carte le SNJ milite pour l’unité de la profession, matérialisée par l’existence de ce petit sésame tricolore. Représentatif dans toutes les formes de presse, de Marseille à Brest, de Pau à Strasbourg, de Lille à Clermont sans oublier la Réunion ou les Antilles et la Guyane, le SNJ entend accompagner l’évolution de nos métiers vers les nouveaux horizons du multimédia, sans brader la qualité de l’information et l’éthique que l’on doit au public.

Dans un climat économique et social extrêmement dégradé, les militants du SNJ se battent sans relâche pour débarrasser la profession du fardeau de la précarité, pour défendre les droits des journalistes rémunérés à la pige, et pour l’indépendance des rédactions, contre les ravages de la concentration galopante des médias.

Reconnus pour leur expertise et leur efficacité, les élus SNJ à la Commission de la carte étudient toujours les dossiers avec la plus grande bienveillance pour les plus précaires, dans un souci permanent d’équité, mais sans concession sur le mélange des genres (entre information, communication et divertissement), les statuts ou les fonctions fantaisistes. Dans l’intérêt de la profession.

Votez tout de suite pour le SNJ

© Photo collection SNJ