Projet de loi sur le Renseignement : vous n’allez pas voter ça !

Devant la gravité des menaces contre les libertés publiques et contre la liberté d’informer et d’être informé, contenues dans le projet de loi sur le Renseignement, compte tenu du calendrier très court voulu par le gouvernement, le SNJ vous propose d’interpeller les parlementaires et d’adresser cette lettre-type à vos élus régionaux républicains, de quelque étiquette politique qu’ils se revendiquent.

Le SNJ a déjà réagi seul et en coordination avec les défenseurs des libertés en France : Ligue des Droits de l’Homme, Amnesty International, Syndicat de la Magistrature, Syndicat des avocats de France, La Quadrature du Net, le MRAP etc.
Cette lettre est une des étapes de notre lutte pour la défense des libertés des citoyens, des journalistes, des lanceurs d’alerte et des syndicalistes.
Elle n’est pas réservée aux seuls journalistes. Vous pouvez largement en faire bénéficier votre entourage et vos contacts peuvent signer, sans limites…
À condition de faire vite !

Pour les député(e)s, impérativement avant le 4 mai, date de la manifestation nationale d’opposition, à Paris, et veille du vote de la loi à l’Assemblée Nationale.
Par mail, c’est rapide et simple.
Par tweet, Facebook etc.

Courrier Loi Renseignement