Participez à notre enquête sur l’évolution des conditions de travail des journalistes

Le SNJ et le cabinet Technologia ont réactualisé le questionnaire qui avait servi à réaliser l’enquête nationale sur les conditions d’exercice des métiers du journalisme, publiée fin 2010.

Répondez au questionnaire ici


En partenariat avec le SNJ, le cabinet d’expertise Technologia, spécialiste de l’évaluation des risques professionnels, vient de réactualiser le questionnaire qui avait servi de base à l’enquête nationale sur les conditions d’exercice des métiers du journalisme, réalisée en 2010. L’objectif, cinq ans plus tard, est d’évaluer les conséquences de la crise, analyser la précarisation de la profession, mesurer l’impact des nouvelles organisations du travail sur les rédactions et sur la qualité de l’information, ainsi que la prise en compte des problématiques liées aux risques psycho-sociaux dans les entreprises de médias.

En 2010, un millier de journalistes avaient répondu à cette enquête, qui avait donné lieu à la publication d’un rapport d’une centaine de pages, intitulé « Travail réel des journalistes, qualité de l’information et démocratie ». Dans ses conclusions, l’étude laissait entrevoir le fait que les journalistes de 2011 étaient des « travailleurs fatigués, précarisés, inquiets et bousculés ».

Qu’en est-il en 2015 ? Délais de bouclage raccourcis, sujets multiples à traiter, info en continu, course à l’échalote, insécurité de l’emploi, mutualisations, concentrations, interventionnisme des politiques et des actionnaires, mélange des genres, le SNJ connaît par cœur tous ces facteurs. L’intérêt est de pouvoir les quantifier. Il s’agit de fouiller ce qui a changé dans les métiers du journalisme durant ces cinq années : irruption du web et des réseaux sociaux, nouveaux métiers, polyvalence, charge de travail, impact des nouvelles réglementations, réorganisations…

Avec l’appui des militants de la commission PRPS du SNJ, Technologia a bâti une enquête de 70 questions à laquelle nous vous invitons à répondre en une douzaine de minutes. La réussite de ce projet passe par la consultation d’une proportion significative de la profession, afin que les résultats soient objectivement et sociologiquement incontestables. Il est très important d’inciter tous les confrères, syndiqués ou non, mensualisés ou non, de toutes fonctions et de toutes formes de presse, à remplir ce questionnaire en ligne, sur le site de Technologia. L’enquête fera l’objet d’une restitution, lors du 97e congrès du SNJ, en octobre prochain, à Marseille/Carry-le-Rouet.