samain_olivier_02

Olivier Samain, candidat en première instance

30 ans d’histoire sociale

Olivier Samain est un homme modeste et sérieux. Quand il se rend aux réunions de la CCIJP, il arrive avec son vade-mecum (le « texte de loi » des membres de la commission) sous le bras: « Je révise dans le métro », dit-il en souriant. Diplômé du CFJ en 1982, il remporte la bourse Lauga d’Europe 1. 33 ans après, il est resté fidèle à la rue François 1er. C’est en couvrant les conflits sociaux dans les usines Renault du Mans ou d’Alstom à Belfort que le jeune reporter découvre le rôle joué par les syndicats. Olivier prend alors en charge la rubrique sociale d’Eu- rope 1, et la conservera jusqu’à aujour- d’hui: « Les partenaires sociaux, je les aime bien : ce sont des gens qui ont une expertise, et surtout des personnes majoritairement désintéressées ».

Beau compliment de la part de celui qui est depuis toujours engagé au sein de sa propre entreprise. Il a ainsi été délégué du personnel, puis élu au CE. En 1999, il devient délégué syndical SNJ. Pendant longtemps, Europe 1 fût une station peu politisée avec une direction qui négociait avec une large intersyndicale. Mais depuis les dernières élections, les choses ont changé sous l’impulsion d’Olivier et de nouveaux combats sont menés. Le dernier en date concerne la situation des pigistes, de plus en plus nombreux, notamment sur le site web.

Candidat-Samain

Notre homme est par ailleurs membre suppléant du comité de groupe et du comité d’entreprise européen de Lagardère. Sans oublier son mandat à la CCIJP et sa participation au comité natio- nal du SNJ. Mais Olivier le concède à voix basse « c’est un peu beaucoup », lui qui n’a jamais cessé le reportage. Alors, dès qu’il le peut, il ferme sa petite entreprise sociale et part se ressourcer sur ses terres angevines.

Geneviève FAURE

© Photo collection SNJ